POLE NATIONAL CIRQUE AUCH

Facebook

spectacle-saison

J'accepte

Groupe Merci

Théâtre

Dans son 29e objet nocturne - c’est ainsi que l’on nomme les créations du groupe Merci - la compagnie s’attarde sur notre subordination au virtuel et remet en cause la prééminence des algorithmes dans nos existences.
Surveillance de masse, cookies, gestion des données personnelles, traçabilité numérique dans son ensemble… J’accepte, c’est avant tout ce bouton sur lequel on clique sans y réfléchir. Et c’est aussi cette fiction d’anticipation qui dépeint un avenir effrayant certes, mais néanmoins drôle et rassurant parce que dysfonctionnel.

Le groupe Merci nous propose un voyage physique dans un vrai/faux monde, en compagnie de quatre personnages robotiques et paradoxalement très humains : d’hologrammes en figures humaines déréglées habitant leurs espaces imaginaires et leur folie, tout le défi de J’accepte est de faire théâtre à propos du virtuel de manière totalement artisanale, de chair et d’os.

Adepte d’un théâtre qui se construit là on ne l’attend pas, le groupe Merci retrouve ici un rapport frontal au public pour mieux mettre en scène ses inquiétudes et questionner nos (in)capacités communes.

 

En 1996, le Groupe Merci s’est inventé une fructueuse aventure qui depuis, a donné lieu à vingt-neuf objets nocturnes. Des îlots pour risquer un théâtre de l’intranquillité, un théâtre de l’ironie, avec comme laboratoire de recherche, port d’attache et de départs le pavillon Mazar, tristement disparu en 2021. En 2019, Solange Oswald a quitté le port et la compagnie. Le groupe Merci piloté désormais par Joël Fesel, scénographe et metteur en scène, a décidé de poursuivre l’aventure, d’étendre son archipel et de créer de nouveaux îlots.
Des îlots pour s’exposer aux questions qui maintiennent éveillés et pour creuser nos inquiétudes.
Des îlots pour mettre en jeu les questions de notre temps avec des langues contemporaines et des auteurs vivants.
Des îlots pour dire avec drôlerie nos catastrophes, nos colères, nos inquiétudes sans chercher la fin réconciliatrice. Un théâtre de l’intranquillité.
Et pour incarner ces troubles, des acteurs de l’adresse, des funambules de l’intime, des bouffons du sensible.
Un théâtre de l’ironie. Donc.
Et pour faire surgir l’acte de jouer et de dire, des espaces autres pour voir et pour écouter autrement. Un théâtre de l’espace autre. Le groupe Merci reste fidèle.
Décidément. Résolument.

Charles Robinson est écrivain. Il publie en 2008 son premier roman, Génie du proxénétisme, qui obtient le prix Sade et est adapté au théâtre par le Groupe Merci. Entre littérature et création sonore et numérique, il développe des performances qui transportent le livre au cœur de nouvelles pratiques. Il anime également des ateliers d’écriture au Vent des Signes à Toulouse.

 

http://www.groupemerci.com/objets-nocturnes/j-accepte

 

Photo : ©Luc Jennepin

Distribution/Production

Ecriture : Charles Robinson.
Mise en scène et conception : Joël Fesel.
Assistanat à la mise en scène : Louise Tardif.
Direction d'acteurs : Georges Campagnac.
Création lumière et régie générale : Raphaël Sevet.
Création musicale, son : Boris Billier.
Création vidéo : Xano Martinez.
Construction : Hadrien Albouy et Stéphane Chipeaux-Dardé.
Production, diffusion : Céline Maufra.
Avec : Catherine Beilin, Georges Campagnac, Marc Ravayrol, Louise Tardif.
Remerciements : Marie-Laure Hée et le Laboratoire "In cookies project".

Production : Groupe Merci.
En coproduction avec : Pronomade(s) en Haute-Garonne, Centre national des arts de la rue et de l'espace public ; Théâtre Garonne, scène européenne, Toulouse ; Le Parvis, scène nationale Tarbes Pyrénées ; GIE FONDOC ; Théâtre de Châtillon ; Le Cratère, scène nationale d'Alès. Soutiens : DGCA - compagnonnage auteur ; Pavillon Mazar, Toulouse ; L'Usine, Cnarep Tournefeuille Toulouse Métropole (accueil en résidence) ; Le ThéâtredelaCité - CDN Toulouse Occitanie (prêt de salle).

Comment venir



JEU 19 JAN 2023 / 20h

Dôme - CIRC

15€ / 11€
1h20
Dès 10 ans

> Retour a la saison culturelle