POLE NATIONAL CIRQUE AUCH

Facebook

spectacle-saison

L’Île d’Or

Théâtre du Soleil /
Ariane Mnouchkine

Théâtre

Ariane Mnouchkine et les 30 interprètes de L’Île d’Or nous embarquent pour un voyage aussi fabuleux qu’inoubliable, investissant complètement le ThéâtredelaCité de Toulouse pour nous faire vivre une expérience totale et hors du commun. Un hall du théâtre transformé en une immense cantine japonaise nous portera, dès notre arrivée, vers une odyssée onirique jusqu’aux confins du Japon : L’Île d’Or.

Ariane Mnouchkine fait plus que jamais figure de trésor vivant du théâtre français. La grande metteuse en scène se lance dans une nouvelle aventure de théâtre citoyen et populaire : un théâtre pour le plus grand nombre, accessible à tous, au service de tous, qui nous mène aujourd’hui jusqu’aux rivages d’une île japonaise.

 Spectacle présenté par le ThéâtredelaCité – Centre Dramatique National Toulouse Occitanie en partenariat avec Odyssud-Blagnac

Comme au théâtre de la Cartoucherie à Vincennes où réside le Théâtre du Soleil, dès votre arrivée au théâtre, vous devrez choisir votre fauteuil sur le plan de salle accessible à l’accueil.

Les portes du ThéâtredelaCité ouvriront dès 12h30, l’occasion de commencer votre voyage vers L’Île d’Or en profitant de la cantine japonaise et de la grande librairie du Soleil installées dans le hall.

Un jour, pris dans une tempête politique, le Théâtre d’Or rompt les chaînes et les amarres et devient l’Île d’Or. Son or n’est pas celui des mines et des banques, il est celui de l’hospitalité, l’or innocent qui permettra d’organiser une grande Fête. Des quatre coins du monde, on débarque. Tous et toutes viennent mettre leurs colères en musique, les jouer, les transformer et les faire entendre. Un seul mot d’ordre : faire valoir à tout prix la culture du cœur contre celle du pouvoir et des assassins de l’esprit pour tenter, peut-être, d’éclaircir le chaos du monde.

On pourrait considérer le motif insulaire comme le fil doré du travail d’Ariane Mnouchkine. Récemment, dans sa pièce Les Naufragés du Fol Espoir, un équipage hétéroclite faisait naufrage sur une île. Migrants, socialistes utopistes, bagnards et notables se trouvaient face à la possibilité d’édifier une société nouvelle. Bien avant ce spectacle, il y avait pour Ariane Mnouchkine la révélation d’une île réelle et plurielle, le Japon. En 1963, en jeune passagère avide de découvertes, elle embarque vers l’Est où l’attend un voyage fondateur. Au pays du Soleil-Levant, elle s’émerveille d’un art théâtral d’une simplicité originelle et d’une sophistication formelle extraordinaire. Dans cet archipel où l’existence quotidienne est sans cesse rehaussée en symboles, le théâtre est partout. Les métaphores, la beauté, le langage du corps, tout ici évoque, prédit, incite à penser et déchiffrer. À son retour, elle crée le Théâtre du Soleil. Et voici une nouvelle île, cachée au creux des arbres de La Cartoucherie du Bois de Vincennes. Une expérience artistique utopique, en perpétuelle réinvention.

"L’Île d’Or contiendra sans doute la mémoire de toutes ces îles. Un espace où réinventer, un espace où apprendre, un espace où combattre. Et pour cette nouvelle création, une autre île, enfin, viendra se superposer : l’île de Sadoga-shima, au large de la côte ouest du Japon, ancienne terre d’exil pour les lettrés, penseurs ou artistes tombés en disgrâce comme Zeami, le grand maître du Nô. Avec deux compagnons de route, l’écrivaine Hélène Cixous et le musicien Jean-Jacques Lemêtre, Ariane Mnouchkine dirigera trente-cinq comédiens, hommes et femmes de tous âges et de toutes nationalités."
Sidonie Fauquevoi 

Ariane Mnouchkine est née en 1939 à Boulogne-Billancourt. Dès la fin des années 1950, elle se lance dans l’aventure théâtrale qu’elle conçoit forcément comme une aventure collective. Ariane Mnouchkine fonde avec des proches et dans un esprit communautaire le Théâtre du Soleil en 1964. Cette troupe, qui se veut plus qu’une simple compagnie, prend le statut de Scop (Société Coopérative de Production). Ses créations se font immédiatement remarquer et seront présentées dès 1969, avec Les Clowns, au Festival d’Avignon. Après le succès de 1789 au Piccolo Teatro de Milan, la troupe est à la recherche d’un lieu où présenter le spectacle au public français. Elle décide de le faire au sein des anciens entrepôts d’armements de la Cartoucherie du bois de Vincennes où il avait été répété.

La troupe se distingue par des choix de pièces engagées et ancrées dans des questions de société. Le travail d’Ariane Mnouchkine est également très influencé par le théâtre oriental. Le Théâtre du Soleil met en scène aussi bien des auteurs classiques (Shakespeare, Echyle, Molière, etc.) que contemporains (Hélène Cixous) tout en restant fidèle à la création collective.

En 2003, la troupe monte Le Dernier Caravansérail (Odyssées) création collective inspirée de récits de migrants échoués à Sangatte. En 2016, la pièce Une chambre en Inde écrite en collaboration avec Hélène Cixous est couronnée de deux Molières.

Ariane Mnouchkine est également réalisatrice de cinéma. En 1978, elle réalise Molière ou la vie d’un honnête homme, un film fleuve de plus de quatre heures. Depuis 1999, elle adapte au cinéma plusieurs des créations de la troupe.
En 2009, Ariane Mnouchkine reçoit à Oslo le prix international Henrik Ibsen pour l’ensemble de son œuvre. En août 2017, c’est la ville de Francfort qui lui décerne le prestigieux Goethe Preis. La Fondation Inamori lui décerne en 2019 le Kyoto Prize dans la catégorie Arts et Philosophie. Créée sur un modèle proche du prix Nobel, cette distinction internationale vient reconnaître la contribution significative de personnalités pour « l’amélioration de l’humanité » dans les domaines de la science, de la culture et de la technologie.

En novembre 2021, elle crée L’Île d’Or à la Cartoucherie.

 

https://www.theatre-du-soleil.fr/fr/notre-theatre/les-spectacles/l-ile-d-or-2021-2414

 

Photo : ©Michèle Laurent ©Mathilde Maury

Distribution/Production

Une création collective du Théâtre du Soleil, en harmonie avec Hélène Cixous, dirigée par Ariane Mnouchkine.
Musique : Jean-Jacques Lemêtre.
Avec : Shaghayegh Beheshti, Duccio Bellugi-Vannuccini, Georges Bigot, Aline Borsari, M.W. Brottet, Sébastien Brottet-Michel, Juliana Carneiro da Cunha, Hélène Cinque, Eve Doe Bruce, Maurice Durozier, Clémence Fougea, Farid Gul Ahmad, Sayed Ahmad Hashimi, Samir Abdul Jabbar Saed, Martial Jacques, Dominique Jambert, Judit Jancso, Shafiq Kohi, Lucia Leonardi, Agustin Letelier, Ya-Hui Liang, Vincent Mangado, Andréa Marchant, Julia Marini, Alice Milléquant, Taher Akbar Baig, Nirupama Nityanandan, Miguel Nogueira, Tomaz Nogueira, Seietsu Onochi, Vijayan Panikkaveettil, Reza Rajabi, Omid Rawendah, Xevi Ribas, Arman Saribekyan, Thérèse Spirli.

Coproduction : Théâtre du Soleil ; Théâtre National Populaire. Avec le soutien de : Kyoto Prize – Inamori Foundation et de Park Avenue Armory. Spectacle présenté par le ThéâtredelaCité – Centre Dramatique National Toulouse Occitanie en partenariat avec Odyssud – Blagnac. Avec le soutien exceptionnel de Toulouse Métropole et de la Région Occitanie.

Comment venir



SAM 19 NOV 2022 / 14h

SAM 26 FEV 2022 / 14h

ThéâtredelaCité, Toulouse

40€ / 30€
3h05 avec entracte
Tout public

> Retour a la saison culturelle