POLE NATIONAL CIRQUE AUCH

Facebook

spectacle-saison

À nos Amours

Ballet du Capitole de Toulouse
Kader Belarbi

Danse

Au cours de cette soirée, Kader Belarbi, ancienne Étoile de l’Opéra national de Paris et directeur de la danse et chorégraphe attitré du Ballet du Capitole, présente trois pièces courtes qui décryptent les liens qui se tissent, se nouent ou se dénouent entre les êtres. Salle des pas perdus, inspirée par un poème de Louis Aragon, Liens de table qui s’intéresse aux complexes liens familiaux dans le cadre d’un repas de famille et À nos Amours qui évoque les trois âges de la relation de couple.

Ouvert à tous les styles, Kader Belarbi se distingue par une inépuisable curiosité et un appétit renouvelé d'aventures dansées. Au fil des saisons, il a ouvert le Ballet du Capitole de Toulouse, compagnie classique composée de 35 danseurs, à tous les langages corporels d’aujourd’hui, manifestations de la diversité de l’art chorégraphique. Tradition et modernité résument la vocation de ce Ballet, vivant et en phase avec son temps.

Salle des pas perdus
Inspiré par l’extrait d’un poème de Louis Aragon, ce ballet met en présence quatre personnages qui traînent leurs valises et leurs souvenirs sur des pièces pour piano de Serge Prokofiev. Comme autant de visions fugitives. Avec cette pièce, Kader Belarbi nous montre une humanité en panne.

Liens de table
Un père, une mère, une fille et un fils se mettent à table. Animé de pulsions, le théâtre familial devient une pièce parfois tragique. L’émancipation et la rébellion du fils déclenchent des tensions. Kader Belarbi tente de radiographier les complexes liens familiaux qui se manifestent souvent de façon paroxystique lors des traditionnels repas de famille.

À nos Amours  
De la passion dévorante des premiers émois à la tendresse des vieux jours, la pièce dissèque les relations de couple en fonction de trois âges de la vie : la jeunesse, l'âge adulte et la vieillesse.
Un violoncelle et un piano, relient les quatre compositeurs choisis. Autant que les inventions mélodiques et les raffinements harmoniques de chacun, la force expressive des instruments sert les accents romantiques et les violences passagères.


Photos : © David Herrero

Distribution/Production

Salle des pas perdus (30 mn)
Quatre danseurs
Musique : Sergueï Prokofiev
Chorégraphie et scénographie : Kader Belarbi
Costumes : Michaela Buerger
Lumières : Patrick Meeüs

Liens de table (20 mn)
Quatre danseurs
Musique : Dimitri Chostakovitch
Chorégraphie et scénographie : Kader Belarbi
Costumes : Michaela Buerger
Lumières : Sylvain Chevallot

À nos Amours (35 mn)
Six danseurs
Musique : Gabriel Fauré, Reynaldo Hahn, Zoltán Kodály et Arvo Pärt
Chorégraphie : Kader Belarbi
Scénographie : Kader Belarbi, Michaela Buerger
Costumes : Michaela Buerger
Lumières : Sylvain Chevallot

Comment venir




DIM 08 MARS 2020 / 17h

Dôme - CIRC

17€ / 13€
1h45
tout public

> Retour a la saison culturelle