Festival du cirque actuel

Facebook

Le festival

La petite histoire…

La petite histoire…

Dédié à son origine aux écoles de cirque, CIRCA (l’évènement et l’association éponyme) a vu le jour en 1988.
Les membres de la Jeune Chambre Economique, souhaitant mettre en œuvre un projet innovant, et d’intérêt à la fois social, économique et culturel autour du cirque, créent avec le soutien de la Ville d’Auch un lieu de rencontre pour fédérer les Ecoles de Cirque en France en favorisant l’émergence d’un Cirque Nouveau.

Ce premier Festival, ou plutôt cette première rencontre d’écoles de cirque, se déroule sous un seul chapiteau, au parc d’Endoumingue à Auch, et est porté par une équipe de bénévoles.

Au fil des années, les rencontres des écoles s’étoffent et les structures formatrices, proposant formations et actions pédagogiques, investissent des chapiteaux qui se font toujours plus nombreux.

Les anciens élèves des écoles de cirque, artistes professionnels en devenir, souhaitent se produire à nouveau à Auch qui les a vu faire leurs premiers pas d’artistes de cirque.

Ainsi, le festival se développe en accueillant de plus en plus d’artistes et de compagnies professionnels tout en veillant à œuvrer au développement d’un cirque dit contemporain. La rencontre des écoles de cirque reste un des points forts de la manifestation.
A la fin des années 90, CIRCA se professionnalise en embauchant ses premiers salariés.

Parallèlement, l’association trouve un écho favorable auprès de partenaires institutionnels et développe à l’année des actions de soutien à la création et de diffusion des arts du cirque.

En 2001, Circa et la Saison Culturelle de la Ville d’Auch fusionnent leurs activités sous une même structure associative dénommée CIRCUITS scène conventionnée pour les arts du cirque.
Deux ans plus tard, le Festival investit le centre-ville, faisant le pari d’un nouveau rapport à la ville et à sa population.

En 2011, CIRCUITS devient CIRCa, pôle national des arts du cirque et s’installe au CIRC, le Centre d’Innovation et de Recherche Circassien à Auch en août 2012.

(Voir l’historique détaillé)

Aujourd’hui…

Reconnu internationalement comme un rendez-vous incontournable en matière d’arts du cirque, le Festival du cirque actuel accueille chaque année en octobre durant une dizaine de jours entre 15 et 20 spectacles de compagnies professionnelles se produisant au cours d’environ 80 représentations.

Il est la vitrine de la création circassienne contemporaine. Sa programmation, si elle propose des spectacles récents, est avant tout éclectique et incite à la pleine découverte de ce que sont les arts du cirque aujourd’hui. Des arts du cirque qui questionnent, surprennent, émerveillent et dialoguent avec musique, danse, théâtre, arts numériques.

Les écoles de cirque font toujours du Festival leur terrain de rencontre privilégié ; les jeunes pratiquants des écoles de loisirs agréées par la FFEC (Fédération Française des Ecoles de Cirque) s’y produisent et s’y côtoient ; les écoles professionnelles françaises et internationales de la FEDEC (Fédération Européenne des Ecoles de Cirque) s’y donnent aussi rendez-vous et présentent leurs travaux au cours des « Circle ».

Rendez-vous de toute la profession, le Festival reste un véritable tremplin pour les jeunes artistes en devenir. Chaque année, environ 350 professionnels venus des quatre coins du globe viennent découvrir les spectacles proposés et assister aux rencontres professionnelles.

Ce sont ainsi artistes, programmateurs, autres professionnels du milieu, jeunes pratiquants amateurs, et publics qui se retrouvent et échangent autour des arts de la piste durant dix jours à Auch.

Porté aujourd’hui par une équipe de professionnels, le festival n’en reste pas moins l’œuvre de nombreux bénévoles qui contribuent par leur savoir-faire et leur savoir-être à faire de cet évènement une belle et grande aventure humaine.

1988, Programme ©CIRCa
1990 ©CIRCa
Le Dôme, ©CIRCa
2012, Visite Scolaire ©CIRCa

Un Eco Festival

Depuis 2010, CIRCa s’est engagé en lien avec la Ville d’Auch dans une démarche d’exemplarité en ce qui concerne la gestion des ressources et des déchets.

Différentes actions sont mises en place et reconduites et/ou complétées chaque année :

  • Tri sélectif des déchets au cours de l’année et durant le festival avec le soutien du service Propreté de la Ville d’Auch
  • Compostage des déchets alimentaires sur les lieux de restauration du Festival en lien avec le service Propreté de la Ville d’Auch
  • Suppression des gobelets jetables aux bars et mise en place de verres recyclables et consignés
  • Vente de produits équitables et/ou biologiques aux bars du festival en partenariat avec Ethiquable
  • Choix de prestataires de restauration ayant une démarche en faveur du développement durable (produits faits-maison, ingrédients de saison, circuits courts)
  • Réduction des documents imprimés
  • Impression des documents en circuit court via des imprimeurs locaux et sur papiers PEFC
  • Construction et utilisation de toilettes sèches en gestion interne
  • Récupération et recyclage de différents objets et matériaux pour la fabrication des éléments de décoration destinés aux différents lieux du Festival
  • Sensibilisation des publics et des bénévoles aux pratiques de développement durable
  • Mise en place depuis 2014, d’une commission de bénévoles « Eco-Festival » dont la mission est de sensibiliser et d’informer les festivaliers, de veiller au tri des déchets, à la propreté des sites, au recyclage des matériaux et au bon suivi du tri pour le compostage des déchets du restaurant – catering

Une démarche durable :

  • Mise en place d’un groupe de réflexion-actions sur les pratiques en interne
  • Dôme de Gascogne : utilisation d’une double toile isolante : l’une, intérieure, noire, l’autre, extérieure, blanche, qui n’absorbe pas la chaleur. Entre les deux, un isolant évite les pertes thermiques des chapiteaux traditionnels
  • Bâtiment du CIRC :
    • 25 m² de panneaux solaires : installés sur le toit de la salle de répétition, ils répondent à 60% des besoins annuels en eau chaude sanitaire du site
    • Une cuve de récupération d’eau de pluie de 700 litres qui assure 66% de l’alimentation des chasses d’eau.
    • 300 m² de panneaux photovoltaïques ont été posés sous forme de membranes intégrées à l’étanchéité de la toiture de la salle de répétition
    • 2 cheminées solaires accélèrent le rafraîchissement naturel de la salle de répétition par l’évacuation de l’air chaud en partie supérieure

Des éco-déplacements : 

Des dispositifs sont également mis en place pour inciter à laisser les voitures et éco-profiter pleinement du festival :

  • Garer son vélo en toute sécurité : des parcs à vélo sont disposés près de chaque lieu de spectacle afin d’inciter le plus grand nombre de festivaliers à louer ou apporter son vélo
  • Venir à Auch en bus depuis Toulouse : plus il y a d’inscrits, et plus le prix du trajet baisse www.bus-eco.com
  • L’Agglomération du Grand Auch et son réseau de transports Alliance proposent une navette gratuite, l’Auscitaine, qui rallie régulièrement la basse et la haute-ville
  • Mise en place de navettes, à destination des professionnels venant au Festival, qui relient l’aéroport de Toulouse-Blagnac, les gares SNCF de Toulouse-Matabiau et d’Agen au CIRC

CIRCa s’engage dans une démarche durable, investit dans l’avenir, et s’inscrit dans la démarche portée par le Comité Départemental du Tourisme et des Loisirs du Gers

Logo Terra Gers